JoiAmour

Cultiver la joie et l'amour en soi

« Les émotions sont le chemin, pas ce qui bloque le chemin » par Alison Leipzig

Poster un commentaire

Emotions by ~JussaraGonzo

Traduction de l’article « Emotions are the way. Not what gets in the way.» écrit par Alison Leipzig pour le site Bella Life

« Nos cerveaux analytiques et intellectuels essayent de nous gêner. Nos jugements, nos excuses, nos comparaisons, sont en travers du chemin. De grandir, d’apprendre, de ressentir, d’être. Quand nous jugeons nos émotions, nous refusons de voir notre propre vérité.

J’ai été connue pour être un juge chronique de mes émotions. Je ressens quelque chose, n’importe quoi, et les pensées négatives commencent immédiatement. « Tu es bête, elle ne voulait pas de mal. », « Pourquoi est ce que tu es si émotionnelle ? Personne ne pleure autant. », « Laisse tomber, ça va aller ». N’est-ce pas méchant ? Est-ce que je le dirais à un ami ? Jamais.

Pourquoi nous parlons-nous de cette façon ? Ça pourrait être parce que c’est ce que nous avons appris à faire. La plupart d’entre nous avons appris à supprimer nos émotions pendant que nous grandissions. On nous disait que nous étions trop sensibles ou que nous réagissions trop fort et même quand personne ne nous dit d’arrêter de ressentir, nous prenons ce rôle nous-mêmes. Mais voilà la réalité : nous ne réagissons pas trop fort. Ce que nous ressentons est réel, est vrai, et est beau. Je suis là pour vous rappeler que vous n’avez plus besoin de contrôler vos émotions, ou vous excuser pour elles. Il est temps de les laisser courir, sauvages, folles et libres.

Nos émotions sont la clé de notre partie intuitive, elles sont un aspect essentiel pour apprendre à nous connaitre le plus profondément. Quand nous acceptons et honorons nos émotions, elles peuvent devenir nos plus grands maitres.

Comment pouvons-nous accéder au savoir que nos émotions nous donnent ?

1. Laissez faire. Quand vous ressentez des émotions qui arrivent avec lesquelles vous êtes inconfortables, dites vous « J’accepte pleinement mes sensations, elles sont là pour me guider ».
2. Demandez. Demandez à votre douleur, votre tristesse et votre chagrin ce que vous devez apprendre. Asseyez-vous en méditation, allongez-vous en silence, écrivez ou appelez un ami et commencez à en parler. Demander à votre savoir intérieur de vous donner la réponse. Vous obtiendrez peut être une réponse qui vous aide. Peut être pas. Et si ce n’est pas le cas, ayez confiance que quand l’émotion passe à travers vous, des choses bougent.
3. Abandonnez-vous. Créez un espace pour vous-même ou vous pouvez totalement vous abandonner aux sensations qui viennent pour vous. Laissez les passer à travers vous désinhibé/e/s. Pleurez. Riez. Criez. Quoi qui ait besoin de se faire, laissez le se faire. Pensez aux émotions comme des énergies qui ont besoin de passer à travers vous.

Après tout, ressentir fait partie d’être humain, cela fait partie de connaitre les richesses et profondeurs de nos vies. Soyez courageux, apprenez à connaitre vos profondeurs. »

Publicités

Auteur : Marie "Wolf" Bernat

Semi-nomade qui aime raconter des histoires et explorer la vie, sur le spectre autistique. Semi-nomadic who loves telling stories and exploring life, on the autism spectrum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s