JoiAmour

Cultiver la joie et l'amour en soi


Poster un commentaire

Journée *des droits* des femmes et une utopie

Aujourd’hui, ce n’est pas « la journée de la femme » ou « la journée des femmes », qui sont des inventions marketing, mais bien « la journée des droits des femmes ».

Vous remarquerez qu’il existe un certain nombre de journées nationales ou internationales pour les droits et/ou le respect d’un certain nombre de personnes.
Par exemple, la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme est le 2 avril.
Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

[Love Ambassador] Ce que mon coeur et mon âme désirent

« Ne vous contentez pas de moins que ce que votre cœur et âme désirent. »

Le thème de cette semaine: « Que veut dire pour vous « ne pas se satisfaire de moins que ce que le cœur et l’âme désirent »? »
Question en deux parties, en réalité.
Lire la suite


2 Commentaires

Mon rituel du matin

Il y a quelques jours, mon amie Caroline m’a demandé le lien vers l’article « Commencez votre journée en prenant soin de vous – en moins de trois minutes ! » (par Christine Arylo – traduction de moi-même). Elle l’a partagé et, depuis, il a été lu un nombre assez impressionnant- pour moi- de fois.

Ça m’a donné envie de partager avec vous mon rituel du matin – et de vous demander: quel est le votre ?
Lire la suite


2 Commentaires

Messages d’amour et encourageants à soi-même

Une amie, récemment, m’a dit que j’étais un « jedi de la bienveillance ». J’aime beaucoup.

Manifesto - agnès - 15-11 copieJ’avais envie de partager avec vous quelque chose que je me suis fait il y a un moment.
Je suis allée chez une naturopathe qui m’a suggéré des phares à me dire. J’ai ai reçu d’autres, et je me suis fait une image à afficher.
L’idée était de mettre en vue des messages d’amour et d’encouragement que je me dit et que j’ai envie d’intégrer en moi.

Je vous propose l’exercice suivant:
Notez les messages d’amour et encourageant que vous vous diriez si vous étiez votre meilleur/e ami/e, mettez-les en forme, imprimez-les et lisez-les tous les matins (au minimum).
Vous pouvez les partager dans les commentaires ou sur votre propre blog (avec un lien dans les commentaires).

A vous de jouer!

*P.S. Oui, on a le droit de se dire « je suis parfait/e comme je suis » 😉


Poster un commentaire

Consultation imaginaire: le jugement

Une personne ayant une forte tendance a juger les autres – et ayant envie de comprendre pourquoi et de modifier ce comportement – serait venu me consulter à ce sujet.
Voici ce que je lui aurais dit.

[Ceci est une consultation imaginaire. Cependant, le thème peut potentiellement vous parler. C’est normal, vous êtes humain.]

Donc, si je comprends bien, vous jugez facilement les gens? Ça se traduit comment?

Ah, oui, par des « moi, jamais je n’aurais fait », « elle est nulle / il est nul », « je fais bien mieux » ou des commentaires plus subtils du type « c’est hallucinant de voir quelqu’un faire ça »… Et vous aimeriez comprendre pourquoi?

Tout d’abord, je voudrais vous poser une question: vous sentez-vous mieux quand vous poser ces jugements?

Non? D’accord. Alors pourquoi le faites-vous?

Oui, cela vous donne l’impression d’être « meilleur » ou de faire mieux que d’autres, cela vous rassure sur vos capacités.
Mais pourquoi avez-vous besoin de vous rassurer?

En clair, vous vous jugez incapable ou inutile?

Regardez: vous vous jugez négativement puis, pour vous rassurer, vous transposez ce jugement négatif sur les autres. Sauf que cela ne vous aide pas à vous sentir mieux, si j’ai bien compris?

Et pensez-vous que vous êtes réellement meilleur/e que les autres?

Même dans les cas que vous citez, la personne est toujours un humain avec ses propres problématiques, que nous ne connaissons pas, n’étant pas elle. Comprenez-vous?

Voilà, nous ne sommes pas parfaits, comment pouvons nous juger quelqu’un? Nous n’avons pas tous les éléments, nous ne sommes pas cette personne. En réalité, nous le faisons pour nous rassurer.
Est-ce que je peux me permettre de vous suggérer une action – en réalité deux complémentaires?

Oui? Bon.

Quand vous jugez quelqu’un, arrêtez-vous et rappelez-vous « Je ne suis pas cette personne, je ne peux pas juger. » et transformez le jugement que vous alliez émettre en expression d’émotion « j’aurais peur de » « ceci me rend triste »…

Et, en parallèle – et c’est vraiment très important – chaque fois que vous vous jugez ou que vous vous comparez aux autres – en mieux ou en moins bien – dites-vous « Je ne suis pas les autres, je suis parfait/e comme je suis, je m’aime comme je suis avec mes imperfections ». Écrivez-le et collez-le partout chez vous pour le lire régulièrement. Cela vous aidera à arrêter de vous comparer aux autres et de vous juger négativement.

Essayez pendant un mois et revenez me voir, nous ferons le point.


2 Commentaires

Se libérer du passé

Je ne sais pas pour vous mais la nouvelle lune m’a beaucoup remuée ce weekend, jusqu’à aujourd’hui.
J’ai eu de grosses remontées de souvenirs et émotions liées au passé, au point que j’ai écrit une lettre ouverte – en anglais – sur mon blog personnel et que j’ai passé la journée dans un état de « déprime ».
Enfin, jusqu’à ce que je suive le conseil de ma tribu : va à la mer. Et canalise, tant que tu y es.

Voici ce que j’ai reçu:

« Le passé n’est que le passé. Il ne doit pas affecter ton présent, puisqu’il est déjà fini.
La clé, pour que ça marche, que ce soit possible, c’est d’écrire des lettres d’adieu, de rupture, au passé. De cette manière, tu peux intégrer dans ton mental et ton émotionnel que c’est fini, passé, terminé.
Tu peux bruler ou enterrer les lettres ensuite. »

Je ne l’ai pas encore essayé – quoi que, la lettre de ce matin s’y apparente – mais je compte bien m’en servir.


Poster un commentaire

Je t’aime, Je t’accueille

Tiens, une émotion… mais que faire de toi?
Ou peut-être avec toi?
Tu fais partie de ma vie, de mon expérience.
Tu peux être douloureuse, désagréable ou agréable.
Je t’aime, je t’accueille.
Je t’amène dans mon cœur.
Je t’entoure de lumière et d’amour.
Je t’aime, je t’accueille.
Et tu te dissous en moi.